Nouvelles

Jour du Seigneur: Homélie du 14 octobre 2018

Un jour que je prenais place dans un avion, quelqu’un vint s’asseoir à mes côtés. Une place était libre. À peine assise, la dame me demande : « Père Gingras, voulez-vous aller au ciel »? J’étais un peu surpris. C’était une femme d’une cinquantaine d’années. Elle me redemande à nouveau : « Père Gingras, voulez-vous aller au ciel ? Je lui réponds : « Oui, je crois »! Alors, elle ajoute : « Êtes-vous sûr? Que faites-vous de bon pour y aller? » Elle était assise à ma gauche, et nous avons jasé, échangé un bon moment ensemble.

Extrait de l'homélie du Père Marc-André Gingras

Publié le : 2018-10-15 a 09h43 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 7 octobre 2018

On dit que l'Évangile est une Bonne Nouvelle. Est-ce que ce discours de Jésus sur le mariage et le divorce peut être reçu comme une Bonne Nouvelle? Je suis certain que «oui» si on prend le temps de bien lire ce que l'Église nous propose pour notre dimanche. D'abord les pharisiens qui abordent Jésus ne sont pas intéressés à faire une réelle réflexion sur le mariage, sur la vie de coupe, sur la vie familiale.

Extrait de l'homélie de l'Abbé Pierre Gingras

Publié le : 2018-10-09 a 09h30 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 30 septembre 2018

Sous l’inspiration de l’Esprit … une Église sans frontière

Nous venons d’écouter dans la première lecture un récit qui nous montre que le Seigneur a partagé son Esprit qu’il a donné à Moïse sur le groupe des 70 anciens qui étaient dans la Tente, c’est-à-dire, dans l’espace officiel où se prennent les décisions pour tout ce qui concerne le peuple de Dieu. Mais, malheureusement, ça n’a pas duré, ça n’a pas été une réussite ! Ceux qui avaient été choisis pour être les associés de Moïse n’ont pas fait preuve de persévérance. Mais Dieu n’est jamais à court de solutions. Il est allé reposer sur deux hommes qui étaient « hors de la tente ». Ils se sont mis à prophétiser sans avoir été mandatés. Et on connaît la suite, Josué est offusqué, il va les dénoncer à Moïse. Loin d’être jaloux, Moïse exprime le vœu que son peuple devienne un « peuple de prophètes ». Il fait comprendre à Josué qu’on ne peut empêcher l’Esprit de souffler où il veut. Personne n’en a le monopole.

 

Extrait de l'homélie de l'Abbé Denis Côté

Publié le : 2018-10-01 a 10h05 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 23 septembre

Il m'est arrivé quelques fois d'acheter des meubles chez IKEA. Après plusieurs efforts, essais et erreurs, j'en suis arrivé à assembler tout ce qu'il y avait dans les boîtes. Avec bien sûr à la fin un constat ahuri et angoissant: il reste des pièces!!! Au-delà de la drôlerie de l'aventure, je vois dans cette expérience IKÉESQUE (!) une image de ce qu'est la vie humaine. Lorsque nous naissons, toute notre vie est à construire. Petit à petit, nous devenons responsables de ce que nous sommes et de ce que nous serons. C'est sans doute là le plus beau et le plus grand projet de toute l'aventure humaine!

Extrait de l'homéie de Mgr Pierre Murray

Publié le : 2018-09-24 a 10h00 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 16 septembre

"Pour les gens, qui suis-je", demande Jésus aux disciples.  Les réponses sont variées. Jésus pose à nouveau la question: "mais pour vous qui êtes mes disciples, qui m'avez suivi et avez vu les choses bouleversantes que j'ai faites devant vous, qui dites-vous que je suis?" Pierre prend la parole: "Tu es bien plus que ce que disent les gens. Tu es le Messie!" - c'est-à-dire celui qui est marqué de l'Onction divine, que les Patriarches et les Prophètes ont placé au centre de leur foi et attendu de façon ardente. Mais Pierre comprend encore les choses à la petite mesure des hommes. Quand le Messie viendra, pense-t-il, ce sera de manière éclatante et avec grande puissance et majesté. Il changera la face de la terre, comme un Roi assez puissant pour soumettre toutes choses à sa volonté et à qui rien ne pourrait résister. 

Extrait de l'homélie du Père Gilles Pelland

Publié le : 2018-09-17 a 10h00 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 9 septembre

Si le sourd-muet n'arrive pas à parler c'est parce qu'il n'entend pas. Le double geste de Jésus à son égard l'exprime bien: il lui touche les oreilles d'abord, puis il touche la langue. Ainsi, dans l'Évangile, le miracle n'est pas un tour de magie qui inventerait ce qui n'exite psas, mais c'est un signe pour révéler ce qui ne s'exprimait pas et c'est pourquoi dans l'Évangile les miracles sont-ils souvent appelés simplement des bienfaits.

Extrait de l'homélie du Père Marc Rizzetto

Publié le : 2018-09-10 a 09h00 | Catégorie : Jour du Seigneur