Nouvelles

Jour du Seigneur: Homélie du 17 février 2019

Les évangiles présentent deux versions du texte que nous venons d'entendre: l'une dans saint Matthieu, l'autre dans saint Luc, chacune faisant ressortir un aspect des paroles du Seigneur. La version de Luc, que retient aujourd'hui la liturgie, oppose deux attitudes. "Bienheureux les pauvres; bienheureux ceux qui pleurent... Mais malheur à vous qui avez abondance de richesses et comptez tellement sur elles; malheur à ceux qui jouissent de la vie maintenant sans se soucier de  ce qui les attend demain!..." Deux attitudes qui caractérisent deux sagesses: la sagesse de Dieu et la sagesse de l'homme. 

Extrait de l'homélie du Père Gilles Pelland

Publié le : 2019-02-18 a 09h00 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 10 février 2019

Vous savez, les voyages peuvent constituer une fascinante opportunité de découvrir l’histoire, la culture et les manières de vivre de peuples différents de nous. Rassurez-vous tout de suite: je ne veux pas ici vous « monter un bateau »; ni essayer de vous vendre une croisière. Mais, si vous voulez bien, nous allons plutôt nous transporter par l’imagination dans la Palestine des temps bibliques. Dans ce passage d’Évangile, nous découvrons le rapport très particulier que le peuple juif pouvait avoir avec l’eau. En ce pays aride et souvent désertique, l’eau représente d’abord la vie; d’autant plus qu’elle peut manquer cruellement (Au contraire du Québec où nous en avons bien plus que n’en voudrions, certains jours...) C’est ainsi que nous entrons dans la vie nouvelle reçue du Christ Jésus par un rite, un sacrement, où l’eau est centrale : celui du Baptême. Mais l’épisode que nous venons d’entendre rapporte plutôt une expérience terrifiante pour des hommes qui n’étaient absolument pas des marins. 

Extrait de l'homélie de l'Abbé René Tessier

Publié le : 2019-02-12 a 11h35 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 3 février 2019

Je ne sais pas si vous y avez déjà réfléchi, mais prononcer une homélie est une entreprise qui peut être risquée. Nous en avons eu un bon exemple dans l’évangile d’aujourd’hui. Jésus a tellement provoqué la colère des gens de son village qu’on a voulu le tuer. Qu’est-ce qui s’est donc passé ? Quand Jésus vient à Nazareth, son coin de pays, sa renommée l’a précédée. Après avoir lu un passage du prophète Isaïe, Jésus déclare : «Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre.» Ce qui veut dire : ce que Dieu a promis par la bouche du prophète, c’est par moi que cela va s’accomplir.

Extrait de l'homélie de l'Abbé Yves Chamberland

Publié le : 2019-02-04 a 12h00 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 27 janvier 2019

C’est par ce refrain aux allures de Credo que nous avons répondu ce matin à quelques versets choisis du psaume. Un répons qui marque notre adhésion à un Dieu qui se révèle et qui désire entrer en relation féconde avec nous, mais surtout, un répons qui fonde la possibilité même d’une vie nouvelle, d’une vie aux accents de Dieu. Les paroles du Très-Haut enveloppent littéralement les êtres en quête d’absolu que nous sommes, créant l’écologie du cadre dans lequel nous évoluons depuis notre baptême, et même avant.

Extrait de l'homélie du Père Éric Sylvestre

Publié le : 2019-01-29 a 10h30 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 20 janvier 2019

Comme nous sommes choyés aujourd’hui d’avoir pu réentendre cette magnifique page de l’évangile de Jean qui nous raconte l’épisode des Noces de Cana. Voilà un texte riche, apte à nourrir longuement une méditation, capable d’inspirer notre imagination : il est si facile d’imaginer la scène, d’avoir l’impression d’y être soi-même. Mais comme nous le verrons, ce texte nous réserve des découvertes plus grandes encore !

Extrait de l'homélie de Mgr Pierre Murray

Publié le : 2019-01-20 a 08h00 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 13 janvier 2019

Nous célébrons aujourd’hui un évènement important, tant pour Jésus que pour nous. Avec le baptême du Seigneur se termine le temps de Noël et s’ouvre au plan liturgique un temps nouveau.Dans mon ministère, j’ai eu la chance de célébrer de nombreux baptêmes. Et la célébration d’un baptême constitue toujours une fête pour les familles. Habituellement, on baptise les enfants quelques jours ou quelques semaines après leur naissance. Certains parents préfèrent toutefois attendre que leur enfant soit plus âgé. Ils veulent ainsi lui laisser plus de liberté. Devenu adulte, il pourra alors lui-même choisir d’être baptisé. Peut-être avez-vous déjà eu l’occasion, d’ailleurs, d’assister à un baptême d’adulte.

Extrait de l'homélie du Père Marc-André Gingras

Publié le : 2019-01-14 a 09h00 | Catégorie : Jour du Seigneur