Nouvelles

Navigation mobile des nouvelles

Jour du Seigneur: Homélie du 25 août 2019

Dans l’Évangile que nous venons de proclamer, Jésus répond à la question d’un interlocuteur dont on ignore le nom mais qui a une conséquence sur nous tous, baptisés ici réunis ou vous tous qui regardez la télévision, et finalement sur tous les habitants de la terre: qui sera sauvé ? « Seigneur, n’y a-t-il que peu de gens qui soient sauvés ? », rapporte l’évangéliste Luc. Jésus répond à la question sans tomber dans le piège d’affirmer que tous seront sauvés ou encore, que très peu le seront. Il avance toutefois une indication qui peut faire peur ou tout au moins ébranler certaines convictions de notre foi : « Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite, car, je vous le déclare, beaucoup chercheront à entrer et n’y parviendront pas. » Que veut dire le Seigneur par cette affirmation ? Y aura-t-il alors peu de gens qui seront accueillis par le Père et pourront connaître la joie d’habiter son Royaume de justice, de paix et d’amour et de pardon, et cela, pour l’éternité ?

Extrait de l'homélie de l'Abbé Louis-André Naud

Publié le : 2019-08-26 a 09h00 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 18 août 2019

Comme nous venons de l'entendre, les lectures de ce dimanche sont assez déroutantes. Comment interpréter tout cela? Sont-elles encore d'actualité? Pour nous aider à bien les comprendre, il faut se rappeler qu'elles nous renvoient à des périodes de persécution.

Extrait de l'homélie de l'Abbé Denis Côté

Publié le : 2019-08-18 a 09h00 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 11 août 2019

Lorsqu'on commence à vieillir et qu'on sent pour mille raisons qu'elle nous échappera d'une manière ou d'une autre, on se prend parfois à rêver pouvoir revenir en arrière, au temps de notre jeunesse. On finit par comprendre que c'est une illusion. Nous ne resterons pas indéfiniment dans la condition présente; nous ne reviendrons pas non plus aux jours anciens. On répète: "le temps passe." En réalité, ce n'est pas le temps qui passe; c'est nous qui passons. Nos êtres les plus chers nous quittent les uns après les autres. Graduellement ceux qui sont partis deviennent bien plus nombreux que ceux qui restent encore.

Extrait de l'homélie du Père Gilles Pelland s.j.

Publié le : 2019-08-13 a 09h00 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Le 4 août 2019

Nous sommes tous quelque peu «ramasseux». Nous accumulons beaucoup de choses sans trop nous en rendre compte. Nous sommes des consommateurs et nous avons plus que le nécessaire. Et c’est lors des déménagements que nous constatons le trop-plein de nos greniers. Ma communauté et moi, nous avons eu la chance, quelle drôle de chance, de déménager deux fois en trois ans. La première fois, nous sommes passés d’une grande maison à un seul étage. Il nous a fallu nous libérer de choses précieuses, de biens de valeur qu’on croyait immortels. Et cette année, nous passons d’un étage communautaire à chacun sa chambre individuelle.

Extrait de l'homélie du Père Marc-André Gingras m.s.c.

Publié le : 2019-08-06 a 12h00 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 28 juillet 2019

Il n’y a pas de religion sans prière. Elle fait partie de notre existence de croyants. La prière est le signe que nous sommes porteurs d'espérance et portés par cette espérance. Pour les croyants, le monde ne s'arrête pas à ce qu’on voit et à ce qu’on entend. Nous croyons que nous pouvons entrer en relation avec cet être que nous appelons Dieu. La prière est un acte religieux, un regard vers le haut, l'affirmation de notre foi en quelqu'un qui nous entends. Nous ne pouvons pas être de vrais chrétiens, de vrais disciples de Jésus, si la prière n'a pas sa place dans notre vie. Parce que Jésus était un grand priant. Êtes-vous de bons priants? Prier, c’est se mettre en route, c’est aller à lui, en hommes et en femmes pardonnés que Jésus rend libres.

Extrait de l'homélie de l'Abbé Adam Klinkosz

Publié le : 2019-07-30 a 09h00 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 21 juillet 2019

Avoir de la visite... On dit que la visite c'est plaisant deux fois: une fois quand ça arrive et une fois quand ça part. Parce qu'il y a la visite qu'on attend et pour laquelle on se prépare et il y a la visite qu'on n'attend pas et qu'on doit pourtant recevoir... L'Évangéliste Luc est un peu économe sur les détails en ce qui concerne cette Marthe qui reçoit Jésus... économe aussi sur les détails entourant sa sœur Marie.

Extrait de l'homélie de l'Abbé Pierre Gingras

Publié le : 2019-07-23 a 10h15 | Catégorie : Jour du Seigneur