Nouvelles

Navigation mobile des nouvelles

Jour du Seigneur: Homélie du 21 avril 2019

L'aurore paraît. La lumière grandit dans le ciel jusqu'à l'heure de midi, mais décline aussitôt et s'efface, le soir venu. Ainsi passent nos jours; ainsi passent nos vies, "évanescentes comme nos rêves", disait un personnage de Shakespeare. Il n'y aura jamais qu'un seul vrai matin - le jour qui n'aura pas de couchant, lorsque le Christ du matin de Pâques aura achevé de rejoindre tous les enfants de l'immense famille de Dieu. Au plein midi de ce jour sans crépuscule, nous serons enfin à la table du Père avec ceux et celles que nous avons aimés, sans plus pouvoir les perdre. La grande voix du prophète Isaïe l'annonçait:  "Regarde, dit le Seigneur Dieu... Ceux que tu as vu partir reviennent, rassemblés de l'Orient à l'Occident, comblés de joie... De mort, il n'y en aura plus, car l'ancien monde s'en est allé. Je ferai maintenant couler sur vous la Paix comme un torrent débordant et j'essuierai toute larme de vos yeux..."

Extrait de l'homélie du Père Gilles Pelland

Publié le : 2019-04-23 a 09h30 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 7 avril 2019

Chaque année le carême nous invite à nous convertir davantage au Seigneur. C’est l’occasion de nous arrêter, de regarder ce qui se passe dans nos vies, au plus profond de nous-mêmes, dans notre relation avec le Seigneur, avec ceux qui nous entourent. Mais surtout de nous mettre en attitude d’accueil, de veille, pour mieux discerner ce que le Seigneur voudrait pour nous, pour notre croissance, pour notre joie et notre paix.

Extrait de l'homélie de Mgr André Gazaille

Publié le : 2019-04-08 a 09h30 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 31 mars 2019

Dans "Un Conte de deux villes" de Charles Dickens, un prisonnier de la Bastille vit depuis de nombreuses années dans une cellule sombre et étroite, passant ses journées à réparer toujours les mêmes chaussures. Chaque jour de son emprisonnement, on peut entendre son petit marteau en train de réparer des lambeaux de cuir et de tissu irrécupérables. Lorsqu’il est enfin libéré de la prison, le cordonnier rentre chez lui et construit immédiatement, au centre de sa maison, une pièce sombre et étroite comme celle de son ancienne cellule de prison. Chaque jour, les passants pouvaient entendre le martèlement de son marteau.

Extrait de l'homélie de l'Abbé Yves Hébert

Publié le : 2019-04-02 a 09h27 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 24 mars 2019

Le Dieu qu’on nous présente aujourd’hui est le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, mais aussi le Dieu de Jésus Christ. Un Dieu qui est à la fois exigeant et patient. Un Dieu qui exige de notre part un effort pour pouvoir le découvrir. Moïse lui-même a dû faire un détour pour le voir, nous dit la première lecture. Il a aussi dû retirer les sandales de ses pieds pour rencontrer Dieu au cœur de son cheminement. Un Dieu intrigant, qui invite à la réflexion pour découvrir son nom: « Je suis qui je suis ».

Extrait de l'homélie du Père Marc-André Gingras

Publié le : 2019-03-25 a 11h15 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 10 mars 2019

Le Carême prépare notre entrée dans le mystère de la Passion et de la Résurrection de Jésus. Pour la prière chrétienne, chaque année, cette préparation prend la forme d'une conversion - au sens très riche que la Tradition spirituelle attache au mot "conversion". "Se convertir", c'est "se-tourner- vers" - "se tourner-vers- le-Seigneur Jésus". On est si facilement tourné avant tout vers soi - souvent en se mentant à soi-même. L'égoïsme sait se cacher derrière bien des subtilités et de fausses raisons! En réalité, "là où est votre  trésor, disait Jésus, là aussi est votre coeur". 

Extrait de l'homélie du Père Gilles Pelland

Publié le : 2019-03-11 a 09h50 | Catégorie : Jour du Seigneur

Jour du Seigneur: Homélie du 3 mars 2019

Vous vous souvenez sûrement à qui s'adresse l'Évangile de Luc... "J'ai décidé (...) d'écrire pour toi, excellent Théophile..."  Luc s'adresse à l'ami de Dieu. C'est ce que signifie le prénom Théophile. Quand on y pense bien, c'est à tous les amis de Dieu que s'adresse l'évangéliste Luc. Donc à chacun et chacune de nous ce matin. Et pour dire quoi ? Pour dire Jésus. Mais aussi pour dire ce que Jésus attend de ceux et celles qui prétendent devenir "disciple".

Extrait de l'homélie de l'Abbé Pierre Gingras

Publié le : 2019-03-04 a 09h00 | Catégorie : Jour du Seigneur